Née Yvette Pélissié le 17 janvier 1925 à Frontenac, morte le 23 novembre 1998 à Frontenac, elle a pris comme pseudonyme le nom de son village natal.

Un style alerte, un vocabulaire truculent et riche, une passion démesurée pour son Lot natal rendent la plume d'Yvette Frontenac très attachante.

Ses écrits se composent de 7 romans en grande partie autobiographiques, de nombreux poèmes et de quelques histoires et nouvelles et puisent à la source de son terroir. On y découvre une magistrale peinture d'un passé paysan révolu, haussant son oeuvre romanesque au rang de document.

Frontenac, son cher village

L'école au fond à gauche

Le beau bâtiment rural dit "le pigeonnier" qui mériterait tant d'être restauré

Mystérieuse inscription sur le mur de l'ancien temple à la base de l'église

                   La dernière maison

Eté 1984

NB- Toutes les photos du site sont des photos de famille et de Brigitte, sauf celle ci-dessus prise par Publi-Fusion

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now